Lélo

Bio

La musique de Lélo se situe dans le labyrinthe de l’Afropop : souvent des mélodies à la guitare acoustique, électrique et des percussions qui en font une musique instrumentale, à la rythmique centrale se modifiant selon les morceaux. Des « build up et drop » empreintés à l’électro pop/ techno pour y apporter une couleur originale et contemporaine, mais aussi pour se différencier de l’afropop nigérian qu’il apprécie pourtant. Ses textes variés, assez complexes et multilingues, traitent d’amour, de jalousie, de positivité. L’univers de Lélo représente une Afrique moderne, mais teintée de motifs traditionnels et de couleurs du continent, où il a toujours vécu : Natif de Pointe-Noire en République du Congo, Lélo a toujours été bercé par le chant des vagues de l’océan atlantique, la rumba congolaise, et le soukouss. Il écoute notamment Koffi Olomidé, Papa Wemba, Extra Musica, Tabuley Rochero … et à chaque occasion, s’exercera à l’art du ndombolo. Son adolescence, il la vivra à Abidjan, en Côte d’Ivoire, où il chantera comme ténor dans une église et découvrira les pas de danse endiablés du coupé-décalé. De retour à Ponton-la-Belle, il remporte le concours Nescafe African Revelation en 2004 dans un quartier populaire de sa ville natale et commence à suivre les pas de son père, qui fut un des principaux chanteurs de la marine nationale. Mais ce n’est qu’après la mort de ce dernier en 2008, qu’il décide de faire carrière. En effet, lorsqu’il apprend la terrible nouvelle, il est seul au Ghana, loin de sa famille, sa vie bascule. La vie est courte, il faut aller à l’essentiel, vivre de sa passion. Au Ghana, il fait des prestations dans les boîtes de nuit branchées et donnera aussi des concerts dans le milieu diplomatique. En 2009, il est invité à faire la 1ère partie de Kodjo Antwi au Théatre national. Il est régulièrement invité à l’Alliance Française, il y partage la scène avec le congolais (RDC) Lexxus légal (2011) et la béninoise Sèssimè (2014). D’ailleurs, il joue en 2012 au festival Africa fête au stade de Cotonou au Bénin. Son premier album studio sort en 2011 au Ghana, il est éclectique, rythmé de RnB, de soukouss, de reggae. Une tendance est pourtant là : le mélange. Lélo aime mélanger les saveurs en cuisine et les rythmes en musique. Il aime le genre électro et la guitare congolaise, il aime le « live » même au studio. La mixité se retrouve également dans le choix de ses musiciens. À Accra, il tourne avec trois musiciens ghanéens, 2 congolais, un français et un américain. Dans ses concerts, il y a de la flûte traversière, du saxophone et évidement une guitare congolaise. Lélo aime le show, il se déchaîne sur scène vocalement, mais également physiquement. Les mouvements élastiques de ses reins lui ont valu le titre de bête de scène ! Le mélange est présent aussi dans les textes qu’il compose, en français, en anglais, en lingala, en kikongo. Après un congé parental, Lélo revient sur scène en Tunisie,...

Posts

Portrait de Lélo

Lélo a ajouté une nouvelle vidéo

Lélo - Winner vs Covid -19 (Audio slide)
Portrait de Lélo

Lélo a ajouté 3 nouveaux morceaux

Track artwork
Lelomusique
Lélo-Frapper Malémbé(Official music audio)
SoundCloud
Track artwork
Lelomusique
Never Never
SoundCloud
Like
59
Track artwork
Lelomusique
Lélo - Ponayo (Official music audio)
SoundCloud
Portrait de Lélo

Lélo a ajouté 3 nouvelles photos

Musique

Track artwork
Lelomusique
Lélo - Ponayo (Official music audio)
03:25
SoundCloud
Track artwork
Lelomusique
Lélo-Frapper Malémbé(Official music audio)
03:32
SoundCloud
Track artwork
Lelomusique
Never Never
04:00
SoundCloud
Like
59

Vidéos

Sapés comme jamais de Maitre Gims par LÉLO
Soundcheck 2 août 2016 - Fête nationale suisse en Tunisie
Interview of LÉLO by Joy News
Stromae - Papaoutai cover by LÉLO
LÉLO - Never Give Up (Live Concert)

Photos

CGPointe-Noire, Congo (Brazzaville)
Opérationnel depuis: 
2019

Contact

Raynel Lelo

Followers (1)

Advert
http://bit.ly/cityvarsity