Orchestre Kékélé

Bio

Orchestre KÉKÉKÉ
La création de Kekele est une initiative du grand producteur africain : feu Ibrahima Sylla, entre les mains duquel sont passés un très grand nombre d’artistes africains au cours des trois dernières décennies. Au début des années 2000, il a l’idée de remettre à l’honneur la rumba congolaise, un genre qui a longtemps fait danser le continent mais battait de l'aile en raison de la culture de guerre qui sévit dans les pays du bassin du Congo au profit du soukouss et du ndombolo. Comme il l’a fait quelques années plus tôt pour la salsa africaine avec Africando, Sylla envisagea de monter de toutes pièces un groupe basé à Paris. Au départ, il sollicite plus de vingt chanteurs et musiciens auxquels il expose son projet. Cinq d’entre eux sont finalement retenus pour former Kekele.
Grâce au producteur sénégalais, ils ont l’opportunité d’entrer en studio début 2001. Ils y retrouvent les guitaristes Yves Ndjock, musicien camerounais, et Papa Noël, vétéran de la rumba congolaise. Les chanteurs puisent dans leurs répertoires personnels, reprennent les refrains de quelques standards de la rumba, compilent les tubes de leur illustre compatriote Joseph Kabasélé dans un medley intitulé "Success Ya Grand Kallé". Lorsque paraît l’album "Rumba Congo", en juillet, les membres de Kékélé imaginent que le projet n’ira pas plus loin. Mais la tournée qu’ils effectuent au Royaume-Uni en novembre et décembre 2001 indique clairement que leur formule séduit. En octobre 2002, ils sont programmés lors d’un festival aux Canaries.
Encouragés dans leur démarche, ils retournent en studio pour enregistrer "Congo Life" où ils rendent hommage aux auteurs de la formation OK Jazz en rassemblant les chansons de Franco, Rossignol et Vicky Longomba dans "Souvenirs OK Jazz". Présent avec eux sur la tournée britannique, Rigo Star Bamundélé signe un des onze morceaux. On trouve aussi sur le disque le Malgache Régis Gizavo à l’accordéon.
En novembre, ils font la première partie d’Africando dans la salle parisienne du Bataclan puis donnent un concert en janvier suivant au New Morning. "Congo Life" leur ouvre de nouvelles portes en 2004, de la côte Atlantique à la côte Pacifique où ils donnent vingt-trois concerts aux Etats-Unis et au Canada, jouant notamment au festival d’été de Montréal. Le mois d’après, ils se produisent au concert de bienfaisance organisé à Paris par l’Unesco. En2005, le groupe fait le tour d’Europe des festivals puis une tournée à La Réunion pour le festival Sakifo, etc...

Photos

FRSaint-Martin-d'Hères, France
Opérationnel depuis: 
2000

Contact

+33632202473
+33617642611
Rumba FEMOCA

Followers (4)

Advert