Musée d'ethnographie, Neuchâtel (MEN)

Bio

Collection d’instruments

La collection d'instruments regroupe quelques de 1500 objets. Une majorité (900) provient d’Afrique, reflétant ainsi l’orientation générale du patrimoine conservé dans l’institution. Toutes les catégories organologiques sont représentées, avec une nette prédominance d'idiophones africains: cloches, hochets, sonnailles, sanza, xylophones...

Les collections du MEN: - L'instrument non européen le plus ancien est un xylophone chopi (type timbila), acquis au Cap par le Général Charles Daniel de Meuron à la fin du XVIIIe siècle.

- Un ensemble de flûtes kabyles rapportées parArnold Van Gennep en 1913 (Jusqu'au années 1930, les instruments de musique n’ont pas fait l'objet de collectes systématiques).

- Une cinquantaine de lamellophones citanzi cokwe formant la base de la collection des sanza (constituées de véritables séries raisonnées, documentées et en état de jeu dans le cadre de la seconde Mission scientifique suisse en Angola (1932-1933) menée par Théodore Delachaux.

- En 1954, le MEN acquiert la collection Bardout, riche de 410 instruments de toutes les provenances, notamment des colonies françaises d'Afrique et d'Asie, grâce aux relations privilégiées entre Zygmunt Estreicher (1917-1993, ethnomusicologue alors attaché au MEN) et André Schaeffner (1895-1980, son homologue au Musée de l'Homme). Elle comporte un grand nombre de cordophones dont une trentaine de harpes kundi (Afrique centrale) parmi lesquelles figurent certains exemplaires très rares, comme par exemple le modèle nzakara ci-contre.

- Les instruments de musique des pays sahéliens (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso) sont bien représentés, grâce aux nombreuses missions de recherche entreprises par Jean Gabus entre 1947 et 1976. Ces recherches ont été poursuivies par Ernst Lichtenhahn et François Borel. La collection peut être visitée sur demande par les chercheurs spécialisés. Elle est à mettre en relation avec les archives sonores du MEN. Elle peut en outre être consultée online via notre base de données. Archives sonores

A partir de 1948, Jean Gabus mène de nombreuses missions en terres sahariennes et sahéliennes. Il recueille au passage un grand nombre de documents sonores, inaugurant ainsi une collection de musique touarègue, peule, haoussa et maure qu'allaient enrichir par la suite les recherches d'ethnomusicologues attachés au MEN (Ernst Lichtenhahan, François Borel). Cette collection présente un grand intérêt, tant par son aspect qualitatif et quantitatif que du point de vue chronologique, puisqu'elle s'étend sur une longue période (1948-1994).

Enquête de F. Borel en République du Bénin (1973-1974), à Porto-Novo et Allada, à l'occasion de cérémonies funéraires, de la fête du roi d'Allada et de la sortie de jeunes initiées au culte des vaudoun: en tout 55 documents, dont certains ont été publiés dans le CD Bénin: rythmes et chants pour les vodun, VDE-Gallo 612, 1990. Ces documents peuvent être consultés par les chercheurs selon entente préalable.

CHNeuchatel, Switzerland

Contact

+41327178560
Musée d'ethnographie Neuchâtel (MEN)
Profile ajoutée par Teclaire Dina EKEDI le 02 sep 2015