Kitio

Bio

Kitio renoue avec ces racines Kongo pour redéfinir et reformer le « roots reggae ». Ce qu’il appelle Kongo Bongo ou Kongo reggae est du reggae métissé avec des rythmes traditionnels du Sud Congo telle que le Ngoma-Tela, le Wala ou le Nzobi et l’intonation et la cadence de la Rumba de Rapha Bounzeki et une touche latine de Bonga Kuenda.

Le métissage est accomplie d’une part par la façon particulièrement frappante de Kitio de pincer les cordes de sa guitare classique en conjurant simultanément les battements rythmiques du « ngoma » (un tam-tam Congolais) et du «malonga yibi taba» (un instrument traditionnel) et d’autre part, par une voix mélodique et dominante, en même temps douce et perçante, légèrement nasal et grinçante, qui a tiré ses inspirations de Rapha Bounzeki et Bob Marley. Le résultat est un son de vague à l’âme dansante qui fait rêver et réveille à la fois, une musique reggae non-conventionnel, rempli d’émotions approfondies.

Kitio maîtrise l’art de faire parler sa guitare permettant la compréhension des paroles majoritairement chantées en Lari et Lingala au-delà des frontières linguistiques. Ses lyriques sont fondées dans des observations vécues d’une classe sociale Congolaise qui se bat pour survivre aux défis quotidiens dans un pays autocratique, instable et en récession sociale, économique et environnementale. Avec ses chansons Kitio partage ses observations critiques de cette société et place ses conseils discrètement. - Soit humble et contente toi de ce que tu as et de ce que tu es, tout en te battant pour faire mieux, parce que le temps est limité - est le message clé et universelle médiatisé par sa musique.

La façon caractéristique de Kitio de jouer sa guitare s’explique non pas en dernier lieu par une déformation de sa main droite suite à un accident dans sa petite enfance. Le troisième de six enfants il est né le 05 Novembre 1984 à Linzolo, dans la partie Sud du Congo Brazzaville.

Dès leur enfance les enfants Batola étaient bercés par la guitare et les chansons de leur père. Avoir étudié en Cuba, celui-ci jouait des mélodies latins en Espagnoles. Etant un grand amant de la musique, son père appuyait un groupe musical de leur quartier de résidence. Parmi eux figurait Rapha Bounzeki qui de-suite devenait un idole pour le petit Kitio.

A 9 ans, Kitio commençait l’apprentissage de la guitare basse. Deux ans après ses parents l’inscrivent ensemble avec ces trois frères à un groupe d’enfants d’Eglise Evangélique ou il apprend à chanter et à jouer la guitare. A 12 ans, son père l’encourage de prendre des cours de vocalisation ensemble avec lui. En 1997, ensemble avec ses frères, Kitio monte le groupe misical F.B.Star (Frères Batola Stars). Dans ce groupe il évolue comme bassiste, compositeur et chanteur, occupant la fonction du Directeur artistique. En 2013, ce groupe était choisi pour représenter le Congo au 11ièmes jeux de la Francophonie à Nice. De retour au Congo, Kitio décidait de poursuivre une carrière en solo et fondait un nouveau...

CGBrazzaville, Congo (Brazzaville)
Opérationnel depuis: 
2017

Contact

Christ Batola M'badi
Advert
APPLY FOR ACCES SHOWCASES