Abdoulaye Diabaté

Bio

Né dans le sud-ouest du Burkina Faso, Abdoulaye Diabaté montre très jeune des aptitudes au chant et à la danse. Issu d’une lignée de griots, il est encouragé à évoluer dans ce sens. Mais l’enfant grandit sans penser à tout cela outre mesure. Le déclic a pourtant lieu durant l’année 1996. Un soir, il monte sur scène lors d’une fête de lycée et imite Michael Jackson. Son succès est tel qu’il décide de tenter sa chance dans la musique.

Il se met alors à écrire ses propres morceaux, intensifie son apprentissage du n’goni, instrument à cordes traditionnel composé d’une calebasse. Il prend aussi part à des émissions télévisées et travaille son style. En 1999, il est fin prêt pour son premier enregistrement. Il sort sa première maquette avec huit titres.

À partir de cette date, il monte sur scène de plus en plus fréquemment. Durant les années qui suivent, il multiplie également les rencontres, notamment Boncana Maïga, Sekouba Bambino et Amadou Balaké, membres de la formation internationalement reconnue Africando. Des jalons importants dans l’apprentissage vers une carrière musicale.

De concerts en rencontres, Abdoulaye Diabaté taille patiemment sa route. En 2003, il enregistre un album digne de ce nom, intitulé Planète malade. Il y est accompagné de sa sœur Biba, chanteuse et joueuse de maracas. S’ensuit une tournée à travers tout le Burkina Faso et au Mali. Mais Abdoulaye Diabaté ne s’arrête pas en si bon chemin. Dès 2006, il prépare intensivement son deuxième album, avec des morceaux qui prendraient une coloration plus reggae. Sa rencontre avec Tiken Jah Fakoly n’y est sans doute pas étrangère.

Avec son groupe Younkouna, il continue à se produire sur scène sans relâche et travaille ses nouvelles compositions. Et en 2007, sort enfin le deuxième opus de l’artiste, sous le nom de Héritage. Comme promis, les morceaux mêlent les rythmes traditionnels africains avec des tonalités reggae, mais aussi hip-hop et afro-beat. Et Biba, la sœur d’Abdoulaye Diabaté, fait toujours partie de l’aventure. Sur disque comme sur scène.

Musique

Track artwork
L'héritier des Younkouna
Dounia
05:45
SoundCloud
Like
74
Track artwork
L'héritier des Younkouna
Kiranana
06:34
SoundCloud
Like
76
Track artwork
L'héritier des Younkouna
Baba
05:56
SoundCloud
Like
80
Track artwork
L'héritier des Younkouna
Africa
05:08
SoundCloud
Like
83
Track artwork
L'héritier des Younkouna
Nissala
04:37
SoundCloud
Like
75
Track artwork
L'héritier des Younkouna
Choubou (Chez Soi )
04:31
SoundCloud
Like
69
Track artwork
L'héritier des Younkouna
Au pays de l�oncle Sam
04:16
SoundCloud
Like
268

Vidéos

Abdoulaye Diabaté et les Younkouna - Choubou ( Official Video HD )
Au rendez vous des stars du Faso à montréal le 25 juin 2016
ABDOULAYE DIABATE et les YOUNKOUNA A QUEBEC 28 JUILLET 2016
BABA - ABDOULAYE DIABATE et les YOUNKOUNA en accoustique live Avec le NGONIBA
ABDOULAYE DIABATE et les YOUNKOUNA - Burkina Nouveau (Officiel HD)
ABDOULAYE DIABATE et les YOUNKOUNA - Diabaté Kambora (clip officiel HD)
AU PAYS DE L'ONCLE SAM (extrait live )
DOUNIA (extrait live )
"NISSALA" AU BOIS D'EBEN
"CHOUBOU" (CHEZ SOI) AU BOIS D'EBEN
ABDOULAYE DIABATE et les YOUNKOUNA - Dounia (clip officiel) HD
Au pays de l'oncle Sam (clip officiel) HD
NISSALA AUX NUITS D'AFRIQUE LE 18 JUILLET 2013
BABA (père) extrait de concert
PLANETE MALADE ( elle va mal à cause de nous)
AMMI (mon souci...)
ATIKOROBO / biba (prend garde...)
N'NA (maman)
M'BAYIRI EN LIVE
DIABATE REGGAE
LES OUBLIES (les anciens combattants ou tirailleurs sénégalais)
M'BIEDIE (repose en paix grand-père)
LES ENFANTS D'ABORD...
YOUNKOUNA DECALE
YOUNKOUNA (les ancetres)
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS....
FASO KA INDEPENDANCE
M'BAYIRI (hommage à la mère-patrie)
TOUT-PETITS (banissons le trafic,le travail et les pires formes de violences faites aux enfants)
KOUMA (la parole).Extrait de l'album "PLANETE MALADE"
AFRICA EN LIVE
BFBobo-Dioulasso, Burkina Faso
Opérationnel depuis: 
1998

Contact

Abdoulaye Diabaté
Profile ajoutée par Jean de Dieu BOUKANGA le 28 sep 2017
Advert
Rejoignez dès aujourd'hui le programme Premium Exposure de Music In Africa...