Lancement d’un annuaire en ligne dédié au secteur de la musique africaine

Le portail web d’information et d’échange dédié au secteur de la musique Africaine www.musicinafrica.net (Music In Africa) est heureux d'annoncer le lancement de son très attendu annuaire en ligne.

Accessible gratuitement sur www.musicinafrica.net, l’annuaire Music In Africa est conçu pour améliorer l'accès, la connaissance et l'échange dans le domaine. Il est disponible en français et en anglais, et présente des profils détaillés de divers professionnels de la musique : des musiciens aux promoteurs, des salles de concerts aux éditeurs, des studios d'enregistrement aux experts en marketing, ainsi que des profils de fabricants d'instruments, de distributeurs, de promoteurs, d’écoles de musique, de managers, d’experts juridiques, de décideurs et tant d'autres.

Eddie Hatitye , directeur de la Fondation Music In Africa, indique que l’annuaire offre des possibilités intéressantes pour tous ceux qui sont actifs ou tout simplement intéressés par le secteur de la musique africaine pour mettre en valeur leur travail, nouer de nouvelles relations et élargir leur réseau.

"Nous espérons que cette plate-forme sera un espace de rencontre en ligne décisif et nous invitons tous les professionnels de la musique à l'utiliser au maximum. Tout ceci est en accord avec notre volonté d'être la principale source d'information et d'échange dans le secteur de la musique africaine» ajoute-t-il.

Pour en augmenter et faciliter l'utilisation, l’annuaire est divisé en six souscatégories, à savoir Artistes, Médias, Fournisseurs de services, Salles et Evénements, Education musicale et Organisations, Réseaux et Associations. Un moteur et un outil de recherche aident les utilisateurs à trouver et découvrir rapidement le contenu. Le répertoire propose également une gamme d'outils de réseautage, ainsi que la possibilité de collaborer et d'améliorer le contenu existant.

Plus de 2 000 profils, ont déjà été créés grâce à la participation de l’équipe éditoriale de Music In Africa et avec l’aide des contributeurs. Ceux-ci se concentrent pour le moment sur le Sénégal, le Nigeria, le Kenya, la RDC et l'Afrique du Sud. L’objectif est d’atteindre plus de 10 000 profils représentant la majorité des pays africains avant la fin de cette année.

Music In Africa va activer quatre autres sections clés dans les prochaines semaines; la section Magazine (avec des nouvelles, des critiques et des articles de fond), la section Ressources (Avec un aperçu des différentes scènes musicales africaines), la section Education (offrant un contenu éducatif) et l'outil Découverte musicale pour ceux qui veulent découvrir et écouter de la musique.

Music In Africa est une initiative de Siemens Stiftung et de Goethe-Institut, en collaboration avec des partenaires à travers toute l'Afrique. Il est détenu et régi par la Fondation Music In Africa, une organisation à but non lucratif qui a des membres dans les différentes parties du continent.

Citations :

«La variété des genres musicaux et la créativité artistique du continent africain sont exceptionnelles. Music In Africa va répondre à une demande longtemps insatisfaite ; permettre une prise de conscience globale de la qualité des productions musicales africaines et mettre en relation les scènes de musique sur le continent ». - Jens Cording, Directeur des projets musicaux, Siemens Stiftung

« Outre des informations fiables et précieuses sur la musique en Afrique, le portail va mettre en valeur la qualité des différentes scènes musicales, mais également créer de nouveaux modèles économiques pour l'industrie de la musique ». - Dr Nathalie von Siemens, Directeur Général / Porte-parole Siemens Stiftung

« Notre soutien à l'initiative Music In Africa est en parfait accord avec notre stratégie de renforcement des infrastructures culturelles et du secteur des arts en Afrique sub-saharienne. L'objectif de cette coopération est de créer une structure durable avec des partenaires locaux qui contribuent à une scène musicale dynamique sur le continent ».

- Lien Heidenreich-Seleme, Responsable des programmes culturels pour l’Afrique sub-saharienne, Goethe-Institut